-->

Compagnie L'Atelier des Rêves



18 sept. 2013

Quebec N# 9 Wwoofing conclusion

Le Mercredi 18 Septembre 2013, Quebec N#9, Wwoofing Conclusion,


Tout notre été, nous l'avons donc passé dans les fermes du Québec à faire du Wwoofing.
Le Wwoofing (World-Wide Opportunities on Organic Farms) correspond pour nous à la mise en pratique de certaines de nos valeurs.
Dans un premier temps, l'objectif du voyage était de partager avec les populations locales.
Le fait de vivre avec les gens et de leur offrir de notre temps était donc une belle idée.


De plus, les projets que nous avons choisis défendent des idées de biologique, d'artisanat, bien souvent d'autosuffisance qui nous parlent.

Mais c'est encore une technique d'apprentissage formidable.


Un de nos objectifs de vie est de se rapprocher du mouvement slow, de la simplicité volontaire.

Etre capable de vivre en autosuffisance est quelque chose qui nous attire ; restait à apprendre certaines techniques et à rencontrer des gens qui le font, le vivent.


Les points positifs du Wwoofing c'est bien le partage, l'échange.

Nous avons adoré nous retrouver immergés dans la vie de différentes familles, de voir différents mode de vie.

D'apprendre énormément, de faire de nouvelles choses que nos vies de citadins ne nous avaient pas encore permises de tester : S'occuper d'animaux au quotidien, nous rapprocher de la nature, mieux la comprendre.

CE QUE CELA NOUS A APPRIS

Cela nous a permis de nous positionner dans nos objectifs de vie future. De savoir ce que l'on veut ou ne veut pas.

De se rendre compte que ce mode de vie n'est pas de tout repos.

Que pour pouvoir vivre des métiers de l'agriculture en étant bio et en restant à taille humaine, c'est difficilement rentable.

Ça nous a convaincu de la valeur d'encourager les producteurs biologiques, locaux et les petits artisans.

Ça nous a appris à prendre vraiment conscience de ce que l'on mange. Du temps que prend un légume pour pousser et de tout le travail que ça représente.

Mais aussi confirmer notre envie de consommer moins de viande et de choisir la qualité.

De faire plus de choses nous même. Ça nous a ouvert à d'autres modes de consommation, des façons de vivre, de cuisiner différentes, des techniques de santé au naturel.

Bref nous ressortons vraiment enrichis de cette expérience et espérons pouvoir mettre un jour en application certains de nos apprentissages.

Les points sur lesquels il faut veiller pour choisir son Wwoofing :

Il faut être très attentif dans le choix de ses fermes afin de ne pas être considéré comme de la main d’œuvre gratuite et ne rien partager d'autre que le temps de travail.

Il faut être conscient que le Wwoofing c'est de la colocation sans avoir le choix de faire ses propres choix. Qu'il faut s'adapter à un mode de vie qui n'est pas le notre et à en changer à chaque nouvelle ferme.

Il faut beaucoup de flexibilité et d'acceptation.

On accepte aussi de ne pas avoir beaucoup d'intimité et de se retrouver perdu au fond d'un rang sans moyen de transport.

Pour mieux vous donner envie de consommer en tout état de cause, nous avons découvert ce reportage : Les Alimenteurs, que nous souhaitions partager avec vous.

Posté par latelierdesreves à 06:00 - Carnet de Route - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Qu'est ce que je suis fier de ne plus manger de viande !!!!!
    Ton reportage confirme ce que je savais déjà et je suis contente de ne plus participer à cette triste réalité
    J'ai pris le parti d'être maman au foyer (cela implique des sacrifice mais je ne le regrette pas du tout ) du coup j'ai le temps de faire beaucoup de choses en cuisine, en déco, je recommence à faire mes vêtements je n'ai pas de lave vaisselle etc .....
    Je fais très attention de ne pas gaspiller l'eau , l'électricité etc ......
    Je tiens à en laisser au suivant ....
    Je vous félicite car votre choix n'est pas simple à mettre en place bravo !!!!!!!!!!
    Bonne continuation
    Bisou
    Monique

    Posté par Monique, 18 sept. 2013 à 07:53
  • bRAVO MES ENFANTS, C EST TRES COURAGEUX !!
    mille baisers

    Posté par mo, 18 sept. 2013 à 08:26
  • Je rejoins Monique (voir ci-dessus) sur sa manière de vivre, hors mis la viande que je consomme encore avec modération, en allant chez un boucher qui connait ses animaux !
    Pour le woofing, j'ai contacté une ferme à côté de chez moi afin de savoir si c'est possible de m'accueillir avec ma petite famille :), perm'api.fr une ferme spécialisée dans l'apiculuture :), je vous tiens au jus (ou au miel) quant à la suite des évènements !Bisous

    Posté par sandrine, 18 sept. 2013 à 12:08
  • J'ai regardé et je regarde avec envie vos posts sur ce partage ..cela fait longtemps que cela m'a traversé l'esprit ..surement une envie de changer de vie ..le partage ..les choses simples ...et puis ce reportage avec ce mépris de ces animaux qui nous font partie intégrante de nos vies ..j'ai gardé l'image de cette vache qui marche sur la moitié de ses membres j'ai envie de pleurer ..j'ai mal pour elle ...cela me conforte que nous dicter que surconsommer c'est être heureux est d'une hypocrisie volontaire pour faire de l'argent...au détriment des choses simples ...du respect de notre planète et de ses animaux qui ont leur place , nous devons vivre en les respectant... de l'abeille à la baleine...

    Posté par olivia, 13 oct. 2013 à 11:40
Partager

Poster un commentaire

















Nous contacter :

Florent et Anaïs



Facebook Logo F 03







Tags