-->

Compagnie L'Atelier des Rêves



29 avr. 2013

Inde N#28, Calcutta, Edmond

Inde N#28, le lundi 29 avril 2013,  Calcutta

Nous terminons notre séjour en Inde par Calcutta, une des villes les plus emblématiques de l'Inde. C'est la ville de mère Thérèsa, de "la cité de la joie" de Dominique Lapierre. Une des villes qui fait aussi le plus peur aux voyageurs,  car c'est une ville qui secoue. Toute son agglomération,  c'est plus de 16 millions d'habitants...avec de très nombreux pauvres. On vous offre ici quelques ambiances de rue.

image image image image

Il y a à Calcutta beaucoup de mendicité en effet, mais Calcutta est aussi une belle surprise au niveau architectural. C'était une des principales villes des comptoirs anglais, ancienne capitale de l'empire des Indes britanniques. Nous y retrouvons donc une architecture coloniale superbe.

image image image image image image image image

Le Victoria Memorial

image image image

De nombreuses églises et autres monuments

image image image 

Horaw bridge, un des ponts les plus fréquentés d'Asie.

image 

Son tramway

image

Ou son jardin botanique avec le plus grand banian au monde,

image image image image image

Puis, c'est avec l'oncle d'une des institutrices de Krishnamurti que nous avons découvert des temples bouddhistes. image image image image

Nous vous invitons à consulter l'album photos en cliquant sur ce lien. ICI

Lorsque Florent était venu en 2006, il avait travaillé un mois au mouroir de mère Thérèsa, nous avions donc pour projet d'aller jouer notre spectacle là bas,

image

Mais finalement,  la vie faisant bien les choses, nous avons fait une rencontre qui nous a amené vers une autre association. Un jour que nous nous promenions avec des amis Lucie et Slimane, nous avons trouvé un téléphone portable par terre . Nous avons donc décidé de retrouver son propriétaire... Une belle rencontre avec Huzefa, s'en est suivie. Pour nous remercier, Huzefa nous a fait découvrir son Calcutta, moderne avec toute cette génération d'indien des classes supérieures,  ses grands malls commerciaux. Il nous a offert une soirée mémorable,  fait goûter à des spécialités comme le Kulfi.

image image image image image 

Puis, lui ayant parlé de notre projet de marionnettes,  Huzefa nous a présenté l'association Ashalayam Don bosco qu'il connaissait. Nous nous sommes donc retrouvés à jouer notre spectacle devant une cinquantaine de jeunes hommes qui sortent de la rue et qui trouvent ici un toit et une éducation.

image image image image image image image image

Voir des gamins abandonnés à leur sort, retrouvés dans les poubelles,  qui ne connaissent pas leur nom ou leur âge, trouver ici leur place et leur rôle dans cette grande famille. Encore une belle expérience,  des claques comme à chaque fois et des souvenirs mémorables.

Pour avoir plus d'informations sur Ashalayam Don Bosco :

http://www.ashalayamfrance.org/

 

Posté par latelierdesreves à 06:00 - Carnet de Route - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    Effectivement monumentales les monuments !!! Sympa aussi la rencontre grâce au téléphone perdu, le genre de rencontre du "destin" que j'aime, bon Claudio reste encore un mystère... Lol!
    Gros bisous !!!!!

    Posté par sandrine, 30 avr. 2013 à 14:56
  • Quel succès cet Edmond, même auprès de jeunes gens.impressionnant tout ce monde.L'histoire du téléphone portable retrouvé...la chance a souri des 2 côtés.
    Bonne route, je pense à vous;Bizz Francine

    Posté par francine, 04 mai 2013 à 14:00
  • Le hasard grâce au téléphone portable a bien fait les choses, un moment de bonheur pour ces jeunes gens.

    Posté par &ve, 08 mai 2013 à 22:02
  • C'est ça en fait le voyage....Les belles rencontres du hasard !!!!
    Vous êtes trop mimis sur la dernière photo.
    Bisous
    moun

    Posté par eightdaysaweek, 10 mai 2013 à 22:26
Partager

Poster un commentaire

















Nous contacter :

Florent et Anaïs



Facebook Logo F 03







Tags