-->

Compagnie L'Atelier des Rêves



24 juil. 2012

Cambodge N#10 Samrong - Edmond et les Enfants du Mékong

Mardi 24 Juillet, Samrong - Cambodge

A l'heure où vous nous lisez, nous venons de retrouver les parents de Florent pour un peu plus de 2 semaines...en Thailande du Sud et La marraine d'Anaïs, mari et amis (en bonus).

Nous partagerons avec vous la fin de notre séjour au Cambodge marqué par la rencontre de plusieurs organismes d'accueil d'enfants.

Nous voilà repartis sur les routes direction le Nord du Nord du Cambodge... Nous arrivons en taxi partagé dans une toute petite ville où pratiquement personne ne parle Anglais... Avec quelques jours d'avance sur notre rendez-vous...nous nous posons dans un des seuls hôtels de la ville et partons à la découverte de cette petite bourgade agréable...

DSC06857

DSC06866

DSC06878

DSC06935

Des "Hello" à n'en plus finir à chaque maison...

Ce qui nous amène dans cette ville c'est la rencontre prévue avec Enfants du Mékong.

DSC07113

Pour comprendre la raison d'être de ces associations, il faut comprendre le contexte du pays...

Le pays est ouvertement corrompu...des grands dirigeants...aux fonctionnaires...

Bah oui mais un prof ne gagne que 50 dollars par mois alors il arrondit ses fins de mois en donnant des cours supplémentaires aux enfants qui ont les moyens de payer et refuse le passage en classe supérieurs à ceux qui n'ont pas cette chance...

Enfant du Mékong est une ONG d'accueil d'enfants.

Son rôle :

Depuis 1958, Enfants du Mékong aide l'enfance du Sud-Est asiatique

Son action s'étend à 580 programmes de parrainage d'enfants, une centaine de programmes de développement durable, l'envoi de 40 volontaires de solidarité internationale.

Ce sont près de 22 000 enfants parrainés et 60 000 enfants soutenus. Enfants du Mékong  intervient dans 7 pays : Vietnam, Thaïlande, Laos, Philippines, Cambodge, Birmanie et Chine.

Le centre de Samrong accueille en internat 40 jeunes et en cours supplémentaires plus d'une centaine. Ils suivent également des jeunes dans les campagnes avec des travailleurs sociaux locaux.

DSC07115

DSC07147

DSC07127

Un gros coup de coeur pour ces belles rencontres... avec les jeunes du centre et aussi avec les deux "Bambous" qui s'en occupent Godelieve et François-Hugo.

Ses jeunes très autonomes à qui la vie n'a pas toujours souri et qui pourtant, eux, restent tout sourire.

Nous avons réalisé avec eux 7h d'atelier, jouer le spectacle et fait un rendu d'atelier (les enfants ont montré devant tous les autres, leurs ombres chinoises qu'ils ont réalisées.)

cambodge N#2 juillet1

DSC07152

 DSC07018

DSC07153

DSC07102

DSC07092

DSC06938

 

Deux ou trois récits significatifs de ces beaux sourires... et de la raison d'être d'EDM.

Un jeune qui vient demander la permission d'aller vendre les cannettes de métal pour se faire un peu d'argent de Poche. Nous apprennons par la suite qu'il a perdu ses 2 parents d'une maladie fulgurante à 2 semaines d'écart. Il est pourtant tout sourire et se bat pour s'en sortir.

Une autre jeune, Vila que nous voyons à la suite de l'atelier récupérer quelques petits morceaux de papier. Nous lui demandons ce qu'elle veut en faire et elle nous explique qu'elle voudrait refaire des ombres avec ses petites soeurs à la maison. Pour nous, c'est tout gagné...Nous lui offrons donc les fournitures necessaires pour que ses petites soeurs puissent elles aussi avoir leurs ombres. Nous apprenons par la suite que la famille de Vila a dû fuire les créanciers en laissant leurs enfants seuls à la maison. Les Engrais (Monsento et autres) vendus ici à des taux de remboursement hallucinant endettent les familles qui ne comprennent pas bien à quoi elles s'engagent quand elles achetent ces produits à crédit à 35%. Vila et une de ses soeurs sont parrainnées par Enfants du Mékong pour leur scolarité. Il n'en reste pas moins qu'elles n'ont pas grand chose à manger... même si EDM leur a offert en plus un sac de riz. Le soir du spectacle elles n'ont mangé que du riz avec du piment, trop humble pour encore demander quelque chose à EDM... Alors que nous, nous avions une assiette bien pleine...

Vous connaissez la sensibilité d'Anaïs... Elle a été mise à rude épreuve... et les larmes m'ont coulé quand nous avons assisté à l'annonce des résultats au concours d'entrée dans une école dans une plus grande ville de certains des jeunes du centre...Que du plaisir de voir que le travail de EDM porte ses fruits et que les jeunes ont une chance de s'en sortir avec l'éducation et l'ouverture d'esprit qui leur est offerte ici.

Pour expliquer la situation de pauvreté de certaines familles, il faut comprendre le context de tout le pays. Le Cambodge est un pays ultra corrompu et publiquement...nous l'avons déjà dit...mais il y a aussi des problèmes d'accès à la propriété : aucun acte papier n'existe, la seul personne pouvant attester de la propriété d'une personne est le chef du village, qui bien sûr oublie tout si il n'est pas réélu. Mais il y a aussi le gouvernement qui ne savait pas quoi faire de ses quelques 40 000 militaires qu'il a donc envoyé à la frontière Nord du pays en leur disant de prendre les terres qu'ils trouvaient pour s'installer...les terres qui étaient évidement déjà occupées par de pauvres paysans qui maintenant se retrouvent sans terre...

 Bref, il y a beaucoup de travail à faire pour que le pays puisse trouver sa liberté et évoluer...L'éducation est le meilleur outil...

 

Vous pouvez vous aussi parrainer un enfant directement sur leur site : http://www.enfantsdumekong.com

Parrainer c'est quoi ?

Le parrainage permet d’améliorer très concrètement le quotidien de votre filleul. Parrainer, c’est scolariser, nourrir, habiller et parfois soigner l’enfant qui vous est confié. Au-delà de ce soutien financier, c’est aussi un lien affectif qui se tisse avec votre filleul au fil des années. Il vous écrit trois ou quatre lettres par an qui vous permettent de découvrir son quotidien et de suivre sa scolarité.

Le parrainage scolaire

24 euros par mois, soit 6 euros après défiscalisation (le prix d'un verre ou d'un paquet de cigarettes, pensez-y !)

 

Pour contacter les Bambous de Samrong :

camsr@enfantsdumekong.com

 

Posté par latelierdesreves à 09:22 - Carnet de Route - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    J'ai beaucoup aimé ce billet, il y a des années j'ai parainné des enfants au sein d'Aide et Action, ensuite ma vie a changé j'ai été obligée d'arrêter après 9 ans,je vais réfléchir à nouveau, vous venez de réveiller quelque chose.
    Bonne continuation, à bientôt
    manouedith

    Posté par manouedith, 28 juil. 2012 à 09:31
  • incroyable !!
    ça fait réfléchir !!
    merci à vous les Jeunes
    gros bizous
    mo

    Posté par mo, 28 juil. 2012 à 11:07
  • Merci encore de ces reportages, cela permet de relativiser nos petits tracas ! Et d'essayer d'aider un peu plus les autres. Bises

    Posté par christine, 28 juil. 2012 à 12:59
  • Malgré la peine, le chagrin, la précarité, toujours les sourires et le courage.

    Posté par jacqueline, 28 juil. 2012 à 14:18
  • Oui c'est vrai c'est pas grand chose mais dur dur dans une société matérialiste de faire comprendre que ce petit geste 'qui enlèvera un peu de privilège à certain) est important.
    Merci de le rappeler! Je parraine déjà un enfant à Katmandou, la joie que ce parrainage me procure est indescriptible ! Bien plus que l'achat d'un beau t-shirt (euh par exemple excusez-moi je suis une fille ), cette joie n'a aucune valeur mais que des bénéfices du coeur ! Lili-Rose, ma fille suit ce parrainage et c'est elle qui converse avec cet enfant (elles ont le même age), Lili-Rose garde un oeil averti sur ce bas monde !
    Merci et bonjour aux parents de Florent !

    Posté par sandrine, 28 juil. 2012 à 23:50
  • Encore un bien joli reportage
    Je connais cette association une cliente m'en a parler il y a 3 ans déjà
    Bon voyage et bonne continuation
    Je suis retournée à Lille au resto asiatique là ou tu nous avais emmené
    Biz
    Monique

    Posté par Monique, 30 juil. 2012 à 15:16
  • Merci de nous ouvrir un peu plus les yeux!

    Posté par Agnès, 31 juil. 2012 à 08:13
  • Merci pour ces explications....tres emouvant à lire, de quoi reflechir....bravo a vous et aux enfants!!!!

    Posté par Brin de nature, 02 août 2012 à 10:45
Partager

Poster un commentaire

















Nous contacter :

Florent et Anaïs



Facebook Logo F 03







Tags